Patrimoine

La ferme des templiers

ferme des templiersLe château ferme appartenait à l'origine à la famille « des Templiers » d'où son nom. Contrairement à l'idée communément véhiculée et reprise dans différents documents, l'édifice n'a rien à voir avec l'ordre des Templiers, compte-tenu de la date de sa construction (début des années 1600).

À la suite des combats entre les troupes royales françaises et les armées de Charles Quint, un acte de Charles de Berlaymont, en 1558, indique que le village est en ruines. À l'issue des combats, le capitaine de Hierges fait construire cette maison forte dans la commune, placée à proximité de l'église Saint-Martin.

En 1640, l'attaque de Charlemont (tenu par les Espagnols) par les troupes du maréchal de la Meilleraye provoque à nouveau des destructions. La maison forte est remise en état dans les années qui suivent et la chapelle attenante restaurée, en 1671.

Elle est transformée en ferme après la Révolution et appelée ferme des Templiers.

L'ouvrage fortifié a été par la suite utilisé comme logement pour les officiers du Fort de Charlemont situé à Givet.

L'édifice est inscrit au titre des Monuments Historiques.

L'église Saint-Martin

L’église fut reconstruite en 1671. Le principal auteur de la reconstruction fut Louis Wauthier, commis et receveur de Charlemont, et le consécrateur fut Monseigneur Blavier, suffragant de l´évêque de Liège, pontifiant à Foisches,

La chapelle Notre-Dame de Lorette a été édifiée par l'abbé Denis Golenvaux en 1717 (comme l'indique le millésime au linteau de la fenêtre et le chronogramme sur le linteau de la porte) qui réalisa également la sacristie en 1720.

eglise saint martineglise saint martin

La carrière de Fluorine

fluorineDans les Ardennes Belges et Françaises, aux environs de la Pointe de GIVET, plusieurs mines et carrières d’extraction de la fluorite ont été actives entre les années 1870 et les années 1970.

La fluorite est faite de cristaux généralement cubiques et peuvent présenter différentes couleurs : violet (la plus fréquente), vert, bleu, jaune et rose.

Elle peut être également incolore lorsqu’elle est pure.

Une mine de fluorine se trouve à FOISCHES dans le Bois Le Duc. Il s’agit d’un petit monticule calcaire et boisé situé à proximité du cimetière municipal.

La mine fait partie de la Réserve Naturelle de la Pointe de GIVET (toute collecte de minéraux y est interdite).

Les cristaux de fluorine y sont généralement violets et parfois verts.

L’exploitation s’y est effectuée de manière intermittente entre 1870 et 1970.

L’extraction a cessé définitivement en 1972.

La Municipalité de FOISCHES met définitivement un terme aux entreprises extractives sur son territoire à cause des nuisances sonores et environnementales engendrées par les Carrières de Pierres Bleues de GIVET dont souffrent les habitants.

Le Bois Le Duc et l’ancienne mine de fluorine sont classés Réserve Naturelle depuis 1999, empêchant toute possibilité d’extraction future.

A FOISCHES, les traces de l’exploitation de fluorine sont encore bien visibles dans le Bois Le Duc. Des ruines accueillent le visiteur sur le sentier traversant la zone.

En se promenant, on croise des crassiers, des cônes et entonnoirs d’exploitation, des tranchées d’extraction et des puits rebouchés.

La nature efface peu à peu les traces de la mine mais le paysage est tout de même bouleversé pour plusieurs générations.

La carrière de Pierre bleue Granulats Nord Est

site carriereLa carrière de Pierre Bleue tient son nom de la Roche qu’on y exploite : un calcaire bleu-noir à grain très fin.

L’exploitation y a commencé il y a plusieurs siècles pour la pierre de taille. La pierre bleue qui y a été extraite servit à la construction de nombreuses maisons de la région ainsi qu’à celle de monuments, dont le Fort de Charlemont. Elle a aussi largement contribué à la réalisation de sculptures.

Entre les deux guerres, la baisse de l’activité de la taille de la pierre fit évoluer l’utilisation de la pierre bleue vers les granulats (petits morceaux de roche concassée utilisés dans la fabrication du béton ou des routes).

L’histoire et les origines de la carrière

La Société Anonyme des Carrières de Pierre Bleue fit l’acquisition en 1938 de la carrière de roche massive ouverte au cœur du Calcaire Givetien extra-dur dans l’assise des Trois Fontaines. Ce gisement était déjà connu et fort apprécié il y a quatre siècles par la pierre taillée extraite de ses bancs et expédiée dans l’est de la France. Elle fût notamment choisie par VAUBAN, qui en fit une large utilisation pour la construction et la restauration d’ouvrages militaires régionaux importants. Entre les deux dernières guerres, en raison de l’évolution du marché, l’activité de la taille de pierre entra progressivement en récession au profit du concassage de la roche. Les performances obtenues par ces matériaux concassés dans les emplois en viabilité et pour la construction ont amené la Carrière à réaliser un complexe industriel de près d’un million de tonnes de puissance de production annuelle pour l’élaboration de granulats, de graves traitées pour assises de chaussées, de bétons bitumeux à usage routier et de bétons hydrauliques prêts à l’emploi pour la construction. Depuis 1998, la Carrière devenue GRANULATS NORD EST, fait partie du groupe LAFARGE.

La géologie du site exploité

Au début du quaternaire, l’ARDENNE a été lentement soulevée par « surimposition » et la Meuse s’est creusée une vallée bien dégagée des débris fluviaux laissant à Givet des alluvions anciennes sur une haute terrasse et cet encaissement de la Meuse explique l’abondance des affleurements et des coupes continues particulièrement visibles au niveau du site des Trois Fontaines. La région de Givet appartient au syndicat de Dinant qui sépare la ride occidentale du Condroz et la zone anticinale de l’ARDENNE. Il s’agit de formations datées du Dévonien supérieur et moyen et pour le site des Trois Fontaines au niveau du gisement exploité, du « GIVETIEN » ou calcaire de Givet, pour lequel la carte géologique et certaines observations locales possibles permettent de constater que cette formation passe d’Est en Ouest d’une série normale à une série renversée juste au niveau de la Carrière et de sa réserve de gisement. Les bancs de la carrière sont caractérisés par la régularité de leur direction et de leur pendage de l’ordre de 48° vers le Sud Est.

LE MATERIAU EXPLOITE EST UN CALCAIRE DUR D’UNE TEINTE BLEUTEE

La carrière et son mode d’exploitation

La carrière des Trois Fontaines est une carrière à ciel ouvert, de forme à tendance rectangulaire ouverte à plein cœur du gisement sur les gradins de hauteur sensiblement égale qui se développent à la fois parallèlement et perpendiculairement à la direction des bancs. Les gradins sont raccordés par un réseau de pistes débouchant sur une artère principale atteignant la plate-forme supérieure des installations de concassage primaire. La roche est abattue au moyen d’explosifs adaptés aux paramètres de la roche, aux dimensions de la banquette et aux conditions météorologiques. La roche abattue est acheminée vers le concassage primaire qui alimente un stock tampon d’où les matériaux sont repris et dirigés vers un concasseur secondaire distribuant les ateliers de criblage et les lignes de broyage tertiaire auxquelles succèdent des installations d’affinage et une laverie précédant les postes de mise en stock et de chargement.

Les granulats et la qualité

La carrière de Givet dispose de son propre laboratoire de contrôles et d’études.

Ce service assure de façon permanente le contrôle de fabrication des granulats et dirige la production suivant les caractéristiques intrinsèques des matériaux et des besoins techniques et commerciaux. Il est chargé, en outre, de faire respecter le Plan d’Assurance Qualité définissant des consignes strictes aux différents postes de la carrière.

Depuis Avril 1997, la carrière de Givet a obtenue le droit d’apposer, sur une partie des matériaux produits, la MARQUE NF ; preuve d’une grande rigueur dans l’élaboration et d’une reconnaissance de la qualité du travail fourni par tout le personnel.

Evénements, animations

Agenda

27
Mai
12
Jui
salle polyvalente
Richard DEBOWSKI
12
Jui
salle polyvalente
Mairie 03 24 42 07 03

Bulletin municipal

bull icone

Numéros d'urgence

Médecins : 15

Pompiers : 18

Pour connaitre la pharmacie de garde : 3237

Gaz – Edf : 0 800 47 33 33

Pôle médical de la Pointe : 03.24.42.01.56

Galerie photos